Foire au vin 2017 : le succès fulgurant du vin biologique

Comme chaque année en mois de septembre, plusieurs amateurs du bon vin, profites de la traditionnelle foire aux vins pour faire leurs achats. À la recherche de nouvelle tendance ou des bouteilles de vin uniques, mais ce qu’on a constaté cette année, c’est l’engouement des consommateurs pour le vin bio.

Quelques chiffres concernant le vin bio

Ce succès se traduit à l’échelle nationale avec une augmentation constante du nombre des producteurs, ces dernières années. Avec une augmentation des producteurs de 1.5 % par rapport à l’année dernière. En les surfaces conduites en bio et en conversion, sont estimées à 70 000 hectares soit 9 % de la surface totale des vignobles en France.

Le vin bio a trouvé un succès fulgurant avec une vente qui a progressé de 18 %, durant le premier semestre de 2017. Surtout pour les vins rosés, mousseux et des champagnes bio qui ont enregistré une augmentation de ventes de 35 %, avec 99 % des bouteilles bio achetés produits en France.

 

« Ce n’est pas seulement une nouvelle tendance, les ventes ont explosé et c’est rassurant pour le futur de l’agriculture biologique en France. Les Français se sont devenus de plus en plus soucieux à leur alimentation. C’est une réelle révolution verte. C’est plutôt une nouvelle génération de jeunes vignerons et de producteurs de vin qui se sont mis à produire du vins biologique. Les habitudes alimentaires des français ont clairement changé, il faut être dans l’air du temps et suivre la tendance. » Comme a expliqué le propriétaire du négoce en vin le Raphaël Michel.

 

Malgré que dans certaines zones comme à Bordeaux, où on a du mal à se lancer dans le bio à cause de la faible pluviométrie de la région, on s’essaient malgré tout depuis 2012 à adopter le bio.

On compte aujourd’hui une centaine de nouveaux domaines par an, mais aussi quelques retours en arrière ont été constaté.

Une différence au niveau du goût

En plus des bienfaits de la conservation de l’environnement, le vin issu d’une agriculture biologique ou en biodynamique parviennent aussi à rivaliser en dégustation à l’aveugle avec les grands vins traditionnels, reconnaissent le propriétaire du centenaire Raphaël Michel, négoce en vin.

Le goût est meilleur grâce à des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement, en plus du choix des dates de vendanges et le travail sur sol, qui sont réajusté, ce qui permet d’obtenir des vins qui ont plus d’arômes et donc plus de goût.
La conduite des vignobles sous le système biodynamique, donne un plus de profondeur aux arômes de vins tout en gardant la fraîcheur et la finesse que les amateurs de bons vins recherchent.

C’est vraiment une grande réussite pour l’agriculture biologique, réussir d’attirer l’intérêt des consommateurs aux vins biologique, c’est une première encourageant ainsi les viticulteurs en conversion vers le biologique.